Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les lectures de Koko

En construction...

Publié par kokolecture sur
Publié dans : #Chroniques : Dystopie, #Chroniques : Young Adult

Lena vit dans un monde où l’amour est considéré comme le plus grand des maux. Un monde où tous les adultes de 18 ans subissent une opération du cerveau pour en être guéris. A quelques mois de subir à son tour « la Procédure », Lena fait une rencontre inattendue… Peu à peu elle découvre l’amour et comprend, comme sa mère avant elle, qu’il n’y a pas de plus grande liberté que laisser parler ses sentiments. Même si cela implique de quitter ses certitudes… « Ils prétendent qu’en guérissant de l’amour nous serons heureux et à l’abri du danger éternellement. Je les ai toujours crus. Jusqu’à maintenant. Maintenant, tout a changé. Maintenant, je préférerais être contaminée par l’amour ne serait-ce qu’une seconde plutôt que vivre un siècle étouffée par ce mensonge. »

 

Edition Hachette (Black Moon)
Paru le 02/02/11
456 pages
18.00 euros

 

Mon avis (en version non corrigé...) :

Je remercie ma copine Léna (qui doit me lire ^^) qui me l'a prêté ! Je l'ai lu en LC avec Michou.

Dans le monde de Lena l'amour est une maladie mortelle. A 18 ans la population se fait vacciner (au moyen du Protocole), et donc immunisés pour toujours.  Mais Lena attrape l'Amor Deliria Nervosa en tombant amoureuse d'Alex.  Les gens sont plus ou moins contrôlés, dans la Nature vivent les rebelles, ceux qui ne veulent pas être contrôlés, qui veulent être les seuls maîtres de leur vie.  Quel mystère entoure le suicide de la mère de Lena ?

J'ai bien aimé Lena même si elle change totalement entre le début et la fin du livre. Au début elle compte même les jours avant son Protocole, mais quand elle rencontre Alex évidement, elle ne veut plus se faire vacciner car il « transforme » les gens, souvent ils n'ont plus les mêmes centres d’intérêt qu'avant, et quand la personne est infectée par la Deliria elle n'aime plus son amant... Donc Lena va tout faire pour y échapper. Alex, lui est déjà immunisé (…) En parlant d'Alex, pareil que Lena je l'aime bien aimé aussi, il est assez mystérieux.  Hana, la meilleure amie de Lena est sympathique aussi mais sans plus, je l'ai trouvé un poil égoïste. Globalement j'ai aimé tous les personnages, je n'ai pas tellement d'avis sur eux en fait. Mon seul regret est qu'ils soient tous stéréotypés... L'héroïne est une adolescente qui ne trouve pas spécialement moche mais pas jolie non plus, elle a une meilleure amie riche et très belle, un petit copain soit disant canon etc...  Bref, les personnages de ce livre ne m'ont pas absorbés. Il y a un seul qui m'a vraiment marqué ; Gracie. Il me semble qu'elle à huit ans (à vérifier...), elle se fait passer pour une muette alors qu'elle sait très bien parler, il me semble aussi qu'elle soit très intelligente. Enfin un personnage original !

L’histoire m'a beaucoup plu, elle est bien menée même si le début est très lent... Mais quand ça à commencer quel plaisir ! L'action est parfois inexistante, mais ce n'est pas un mal, dans les histoires d'amour il faut quelques temps morts. 

J'ai adoré le style de Lauren Oliver (tant mieux, j'ai "Le dernier jour de ma vie" dans ma PAL ). Elle utilise des mots simples pour que le lecteur tournent les pages sans soucis.

Une belle histoire d'amour qui s'achève tristement. Le tome 2 est sorti, et je vais le lire c'est sûr. Il faut vraiment que je sache la suite surtout que ce deuxième opus nous transportera ailleurs visiblement... Affaire à suivre !

Ma note : 5/5 Coup de cœur ! (Oui, je sais, avec tous les points négatifs que j'ai relevés on dirait pas que j'ai adoré mais si si!)