Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les lectures de Koko

En construction...

Publié par kokolecture sur
Publié dans : #Albin Michel Wiz, #Chroniques : Young Adult

Belly avait l'habitude de compter fébrilement les jours avant ses retrouvailles avec Conrad et Jeremiah, dans la maison de la plage. Mais... rien n'est plus comme avant. Conrad s'est renfermé sur lui-même et il ignore Belly qu'il a pourtant aimé l'été passé.Quand Jeremiah appelle la jeune fille à l'aide car Conrad a disparu, elle décide de tout faire pour retrouver celui qui fut son premier amour... Belly et Jeremiah prennent la route vers le seul endroit où Conrad a pu se réfugier : la maison de la plage...

Editions Albin Michel (Wiz)
Paru le 01/07/11
315 pages
13.20 euros

 

Mon avis : Attention, risque de spoiler du tome 1 !!

Souvenez-vous du tome 1...  Susannah avait un cancer. Belly était éperdument amoureuse de Conrad. Conrad ne savait pas s'il avait des sentiments pour Belly. Jeremiah passait très lentement du meilleur ami de Belly à l’amoureux. Belly ne savait pas si Jeremiah serait à ses yeux toujours son meilleurs ami ou si ça irait plus loin. Steven se plaisait à emmerder Belly et Conrad quand il sortait ensemeble. On n'entendait pas trop parler de Taylor, la meilleur amie de Belly, dans le premier tome, du moins pas au présent, mais dans certain flash-backs si. Et on pouvait facilement en conclure qu'elle était d'assez mauvaise augure... 

Explications sur les personnages pour ceux et celles qui seraient un peu perdus : Susannah est la mère de Conrad et Jeremiah. Belly est la fille de Laurel. Steven est le fils de Laurel. Laurel et Susannah sont meilleures amies depuis toujours. Et les enfants s'adorent aussi (un peu trop même...). Taylor est la meilleure amie de Belly. Taylor est une pétasse, une fille super belle et qui en joue. Les maris de Susannah et Laurel sont très peu présent.

Explications sur l'histoire pour ceux et celles qui seraient un peu perdus : A Cousins, chaque été pendant deux mois Laurel, Susannah et leurs enfants se rejoignent dans « La maison de la plage » (qui appartient à Susannah, mais elle y va seulement l'été). Depuis toujours, depuis que Laurel et Susannah ont 15 ans. Leurs maris ne viennent pas, c'est la maison des femmes et de leurs enfants mais pas des hommes (même si les garçons ont presque 18 ans dans le tome 1). Le cœur de Belly (son vrai nom est Isabel) ne bat que pour Conrad. 

Maintenant le tome 2 :  Susannah est morte. Alors Belly pense ne plus jamais aller à La maison de la plage, mais elle se trompe.  Conrad à disparu. Belly et Jeremiah partent le chercher, où ? A La maison sur la plage évidement ! Conrad est effectivement là, mais pourquoi ? Pour surfer ? Juste pour sécher les cours ? Non, pour sauver la maison. Car son père veut la vendre... Mais Susannah n’aurait jamais voulu ça, alors Belly, Conrad et Jeremiah vont tout faire pour l’empêcher, en vain. Jusqu'à ce que Laurel arrive... 

La couverture de ce deuxième opus est assez fade je trouve... Dommage !

Je me suis fait un vrai plaisir de retrouver nos trois héros et la maison de la plage. Même si j'aurais aimer revoir Susannah....  J'ai lu le tome l'été dernier, soit 1 an. Donc je pensais avoir oublier certaines choses, mais pas du tout, le premier tome m'avait tellement marqué que je n'ai rien oublié ! Il y avait des Flashs-back, et dans le deuxième tome on les retrouve, plus ou moins la suite. Quel plaisir !  Maintenant, question suprême vais-je attendre l'été prochain pour lire le troisième tome ? On est encore au début de l'été alors... Peut-être pas ! Enfin si la médiathèque l'a puisque je lis cette saga en emprunt... Je croise les doigts ! S'il est disponible je vais le lire le plus vite possible. 

Mon seul regret : Dans le premier tome, quand il y avait des flash-backs, juste en dessous du chapitre c’était marqué « L'été de mes 9 ans » (par exemple, mais ça marche avec tous les âges). Mais ici, pas de ça... Je trouve ça dommage.

Ma note : 4,75/5 

Citation : "J'étais clouée sur place. J'ai eu besoin d'une minute pour intégrer tout ce que je venais d'apprendre. Conrad n'était pas parti pour aller surfer. Il n'avait pas pris la fuite. Il était venu sauver la maison."  (Page 169, ligne 9)