Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les lectures de Koko

En construction...

Publié par kokolecture sur
Publié dans : #Chroniques : Young Adult, #La martinière jeunesse

Un accident de voiture lie le destin de Maggie à celui de Caleb, le garçon qui l’a renversée. Malgré la culpabilité et la rancune, pourront-ils se reconstruire et se pardonner ? Condamné pour avoir renversé Maggie alors qu’il conduisait en état d’ivresse, Caleb Becker rentre chez lui, à Paradise, après avoir purgé sa peine. Quant à Maggie, elle sort tout juste de l’hôpital, où elle vient de subir une longue rééducation. Les deux jeunes gens veulent s’éviter mais Paradise est une toute petite ville. C’est plus fort qu’eux : le destin les a réunis et, petit à petit, leur amitié naissante se transforme en romance. C'est sans compter sur l’ex petite amie de Caleb, qui n’a pas l’intention de laisser le garçon lui échapper... 

 

Edition La Martinière Jeunesse
Paru le 12/01/12
323 pages
13.90 euros

 

Mon avis :

Merci tout d’abord à Anne Sophie pour ce livre voyageur !

Caleb à renversé Maggie, sa voisine et aussi la meilleure aime de sa sœur, une soir de fête trop arrosé.  Lorsque Maggie retourne au lycée (après des mois et des mois de rééducation) et que Caleb sort de prison en liberté conditionnelle c'est le choc total. Au début ils se haïssent et petit à petit ils se « retrouvent ».

La grande particularité de ce roman est que c'est un livre à deux voix. Dans le premier chapitre c'est Caleb qui parle, dans le deuxième Maggie, dans le troisième Caleb, dans le quatrième Maggie et ainsi de suite. L'auteure dis « Je », donc au final on vit dans la peau de personnes différentes.  Contrairement à ce que l'on peut pense ce n'est pas si déroutant pour le lecteur. Bon, c'est vrai que passer de deux mentalités différentes, de deux familles différentes, de deux groupes d'amis différents, de deux univers totalement différents peu être gênant mais Simone Elekeles gère très bien ça et rend ceci très captivant. (D'ailleurs dans ses autres livres elle fais la même chose, changement de personnages principaux à chaque chapitre). En bref, une idée originale et bien abordée, qui rend l'histoire encore plus intéressante. Car quand j'y réfléchis, je me dis que s'il n'y avait pas de changement de signification pour le « Je » le livre aurait été assez banal, un gars qui sort de taule et qui a renversé sa voisine ne peuvent plus s'encadrer mais au final qui vont finir dans les bras l'un de l'autre c'est horriblement classique. Donc bref, un petit plus qui fait toute la différence.  L'avantage de ce « changement de peu » si je puis dire est que l'on passe d'une mentalité X à une Y ce qui nous permet de mieux comprendre les personnages.

Du côté des personnages rien de bien folichon, une fille que tout le monde déteste et un « taulard » que tout le monde trouve « différent d'avant ».  Maggie est tout ce qui l'y a de plus normale (sauf qu'elle s'est fait broyé la jambe par son voisin). Elle est intelligente mais en dehors de cela elle n'a rien de bien particulier.  Caleb, lui est plus intéressant. Il se démarque du stéréotype de l'ado.  Je trouve que le changement de comportement chez ces deux personnages (ils se haïssaient au début et s'aiment à la fin) est bien fait, ni trop rapide si trop lent. Un personnage secondaire m'a bien marquée, c'est Madame Reynolds. Une vielle veuve apparemment inintéressante, qui se révèle finalement être une excellente bonne femme !! Je l'ai adorée !

La fin est inattendue, ce qui change des romances américaines classiques type ils se marient, ils ont beaucoup d'enfants, ils sont heureux... Là, c'est plus de la romance tragique (en fin pas vraiment, mais bon pas facile d'expliquer sans sploiler!).

En bref Paradise est une romance Young-Adult qui change des autres et que je ne peux que vous le conseiller !

Ma note : 4,25/5