Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les lectures de Koko

En construction...

Publié par Koko sur
Publié dans : #chroniques : humour, #chroniques : chick-lit, #j'ai lu
La femme parfaite est une connasse ! d'Anne-Sophie Girard & Marie-Aldine Girard

Edition J'ai lu

Collection Humour

Paru le 13 février 2013

160 pages

5.00 euros

 

Résumé :

Ce livre est LE guide pour toutes les femmes imparfaites (c’est-à-dire grosso-modo pour toutes les femmes*). Vous y apprendrez notamment comment garder votre dignité quand vous êtes complètement bourrée, qui sont ces filles qui ne mangent qu’une salade par jour, les questions qu’il ne faut pas poser à un homme si vous ne voulez pas entendre la réponse, ou ce qu’il faut faire de toute urgence si votre mec veut s’acheter des Crocs.

* Il peut également être lu par les hommes qui n’ont pas peur de découvrir ce que les filles se racontent entre elles dès qu’ils ont le dos tourné...

 

 

Mon avis :

 

Alors, que dire sur ce petit livre... Et bah que j'ai adoré !! En fait, j'avais pas prévu de le lire tout de suite mais j'ai décidé de le feuilleter « jusque comme ça » et puis finalement je l'ai lu en entier...

Ca a été un vrai régal ! J'ai ri tout du long.

 

Rien qu'en lisant le titre, j'ai tout de suite eu envie de le lire.

 

Chaque page est égale à une nouvelle interrogation ou un nouveau décryptage de la femme parfaite (ou des femmes « normales »).

Pour la somme dérisoire de 5 euros on a : Des graphiques, des tests, des conseils, des théorèmes (du genre Combien on vaut sur une échelle de 1 à 10) et la garantie de passer un très bon moment !

 

Et puis le livre est tout mignon, avec des encadrés, des listes, des petits signes (vous savez, ce qu'on fait avec Alt+un chiffre?), des flèches, des pages à remplir soit-même etc... C'est pas un bloc de texte compact quoi !

 

Pour celles qui hésitent encore voici des extraits :

  • « Les hontes inavouées », page 58 : Porter plainte pour vol de scooter par ce qu'on ne se rappelle plus ou on l'a garé.

  • « La théorie du « vernis écaillé » », page 60 : Phrase de connasse : « Excuse-moi pour mon vernis, j'ai honte ! Ça fait tellement négligée ! » On ne voit même pas de quoi elle parle.

  • « Comment savoir qu'on à une vie de merde ? », page 40 : On mange seul devant un miroir.

  • « Régle n°10 », page 69 : On n’arrêtera d’acheter des chaussures en 38 alors qu'au chausse du 40 (même si elles sont en soldes).

 

Ma note : 4,75/5 J'adore !