Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les lectures de Koko

En construction...

Publié par Koko sur
Moi, Lou, 17 ans, recherche prince charmant de Florence Aprin

Edition Persée

Paru le 26 avril 2012

228 pages

18.76 euros

Résumé  :

 

« Il me faut tenir bon. Il me faut résister à la tentation de m’enfuir en courant. Loin, très loin de cet enfer. Mes vieux n’ont rien remarqué, ils sont tellement centrés sur leur nombril, aveuglés par leur haine, leur rage, qu’ils en ont oublié leurs enfants, pris en otage dans leur guerre. Et nous, on meurt à petit feu, en silence, discrètement… Mais moi, j’ai décidé de vivre et pour leur survivre, je sais que je dois fuir… » Lou, dix-sept ans, est prise au piège avec ses quatre frères et sœur, entre une mère alcoolique, dépressive, un brin frappadingue et un beau-père invisible. Une famille sur le point de s’autodétruire que Lou porte à bout de bras depuis des années. Alcool, dépression, internement de sa mère, disputes violentes et destructrices, galères avec ses mecs, voilà le quotidien de Lou. Pourtant, Lou encaisse tout car elle croit. Oui, elle croit au pouvoir de l’amour qui dure toujours et au Prince Charmant qui viendra la sauver de ce chaos.

 

Mon avis :

 

Merci aux Editions Persée pour ce partenariat !

 

Lou est une jeune fille de dix-sept ans, elle a 4 frères et sœur. Elle fait un bac S. Chez elle c'est tout le temps le bazzar, ses parents se crient dessus, les jumeaux de quelques mois ne font que de pleurer etc... Lou en a plus que mare, elle n'a qu'une envie : qu'un Prince Charmant vienne la sortir de ce calvaire.

 

Les personnages m'ont beaucoup plu, ils sortent vraiment de l'ordinaire !

Commençons par Lou : Alors, elle a moral solide comme du roc. Eh oui, depuix toujours elle supporte sa famille dejentée. Et ses cours qu'elle déteste (sa mère a choisit ses édudes...). Elle est vraiment forte et courageuse.

La mère de Lou, Marie, est alcoolique. Quand elle rentre de son travaille le soir ce n'est que pour se pouiller avec son mari... Ils se lancent de la vaisselle, crient, se frappent... devant leurs enfants !

Le père, Didier, ne fait rien de ses journées. (Il me semble qu'il travaille tout de même .) Il adore bricoler mais n'achève jamais ses constructions... Il ne s'occupe pas vraiment de ses enfants. En fait, ce type porte la cape d'invisibilité de Harry Potter.

Lou a un super cousin nommé Jeff. Il a un an de plus qu'elle et il s'entende a merveille. L'autre personne avec qui elle passe beaucoup de temps est Alain, un homosexsuel de son lycée.

Et puis y a aussi Laure, sa soit disant meilleure amie. Lou, dit qu'elle est chiante. Jolie qualificatif pour une meilleure amie. Bon, c'est vrai que Laure n'arrête pas de se plaindre...

 

Le style d'écriture est très particulier, le livre est en réalité le journal de Lou. Quand, elle rapporte des conversations il a toujours des points d'exclamation partout. Presque à chaque fin de phrase !

Le langage est très familier, parfois même vulgaire. Ceci nous aide bien à nous mettre dans la peau d'une jeune fille de 17 ans aînée d'une famille de dérangés.

 

En bref, je dirais que j'ai beaucoup aimé ce livre, on y trouve une adolescente très forte mentalement. L'hisoire est véridique et allucinante. Le seul petit défaut que j'ai pu lui trouvé est que les points d'exclamations sont beaucoup trop présents selon moi et ça devient usant à la longue.

 

Ma note : 4,5/5